Brève histoire du handpan


L’histoire commence en Suisse, avec Felix Rohner et Sabina Shärer alors fabricants de steelpan avec la société PanArt®. En 1999 ils inventent le Hang®, une nouvelle percussion mélodique en métal. Hang signifie la main en dialecte local à Bern. L’invention du Hang® serait née d’une rencontre entre Felix Rohner et Reto Weber. Ce dernier, joueur de ghatam, lui demandant de réaliser une cruche en métal avec des notes.

Le Hang® est distribué pendant cinq ans dans le Monde entier jusqu’en 2005. Rapidement débordés par le succès de leur création PanArt® décide l’arrêt de sa distribution. Le Hang® devient une sculpture sonore et les premiers concurrents font leur apparition (Pantheon Steel avec le Halo® aux USA, BEllArt en Espagne, Bill Brown avec la Caisa® en Allemagne). En France Philippe Maignaut & Djoliba créent le Spacedrum®. La communauté adopte alors le nom générique de « Handpan » (aussi Pantam ou Hangdrum).

Dès 2006 la facture instrumentale des handpans est dynamique et innovante, elle créée une émulation positive avec l’apparition de formes et de matériaux différents. Les expériences sont légion, l’état de l’art progresse et le premier handpan mutant voit le jour avec le Spacedrum Chromatique. Depuis 2015 le nombre de fabricants (handpan makers) a littéralement explosé avec le succès mondial du Handpan.


Metal Sounds, artisan d’art au savoir-faire reconnu


De longues recherches dans le domaine de la fabrication mécanisée et traditionnelle des « steelpans » ont forgé à Philippe Maignaut une expérience mise à profit pour la conception de Handpans.

La fabrication et l’accordage des handpans sont des savoir-faire rares qui font appel à l’expérience et la passion du « maker/tuner ». S’il bénéficie de procédés de fabrication identiques aux autres, la facture instrumentale de l’artisan d’art donne un supplément d’âme à chaque instrument.

Assurer la production du Spacedrum en France c’est vous garantir la maîtrise de la qualité et du suivi. L’ensemble du processus de fabrication est facilement contrôlable. De la sélection de nos matières premières à la finition de l’instrument, tout est testé et validé par nos soins. Les étapes ainsi accessibles nous permettent de toujours tendre vers une qualité optimale, celle de la facture instrumentale haut de gamme.

A l’aide d’outils spécifiques développés au sein de notre atelier ou avec des partenaires, nous proposons aujourd’hui deux lignes de Spacedrums conçus et assemblés avec le plus grand soin à partir de feuilles d’acier (DC04 nitruré ou inoxydables) sélectionnées et transformées partiellement de manière mécanique.

Une fois nos tôles d’acier sélectionnées nous procédons à la mise en forme des coques (handpan shell) dans des conditions parfaites de proportions et d’état de surface. Puis notre équipe s’attache à une étape délicate, la formation des dimples (boutons) et des notes. Après une première passe d’accordage par martelage un traitement thermique de détente est généralement d’usage. Enfin les deux éléments (dôme et fond) sont assemblés par soudure ou par collage selon les modèles. Ces étapes terminées, une dernière phase d’accordage minutieuse est ponctuée d’un contrôle rigoureux qui valide la fin du procédé.

Le travail manuel d’un artisan d’art permet aussi d’accéder à des demandes spécifiques donc nous pouvons réaliser sous certaines conditions des gammes et des finitions sur-mesure.

 


Innovation, Recherche & développement


Les handpans (ou pantam) Spacedrum® sont le résultat de plusieurs années d’étude et de recherche. Cette nouvelle percussion en métal passionnante et complexe à concevoir, est aussi très contraignante pour les organismes. C’est pourquoi nous avons développé des process innovants pour réduire les nuisances physiques et sonores inhérentes à leur fabrication.

Mais l’innovation, la recherche et le développement bénéficient aussi à nos instruments. A plusieurs occasions nous avons collaboré avec des laboratoires d’études acoustiques ou des écoles d’ingénieurs spécialisées dans l’étude des matériaux. Les résultats de ces recherches ont permis à Metal Sounds de décliner une gamme de handpans en trois diamètres, d’utiliser un alliage d’acier inoxydable pour la fabrication de handpans ou encore de créer la premier handpan mutant avec 13 notes (gamme chromatique).

Cette philosophie nous a surtout permis d’atteindre une combinaison objectifs, à savoir la convergence des 5 paramètres ci-dessous, qui font d’un handpan, un instrument réellement abouti :

  • – Qualité sonore
  • – Ergonomie de jeu
  • – Finitions
  • – Diversité des formats
  • – Rapport qualité/prix

 


Matériaux et procédés de construction des handpans


A venir…


Accordage des handpans


Phillipe Maignaut Handpan France

L’accordage, est un art délicat. Ce savoir-faire acquis au fil du temps est un gage de qualité qui nous permet aujourd’hui de produire des instruments fiables et très sonores.

Notre équipe est constituée de trois accordeurs expérimentés. Différentes techniques sont utilisées et nécessitent des outils spécifiques car l’accordage des handpans se fait en plusieurs étapes. Selon les modes de constructions et les matériaux utilisés nous pouvons réaliser jusqu’à 4 passes d’accordage, y compris celle de l’accordage final (fine tuning). La typologie des marteaux, pneumatiques ou manuels, varie donc en fonction des résultats recherchés et des contraintes rencontrées.

Le handpan est un instrument harmonisé. Chaque note est constituée d’une fondamentale et deux harmoniques, généralement la tierce et la quinte ou quarte. L’accordeur (tuner) doit régler les notes avec l’ensemble de ces paramètres de manière a obtenir un instrument parfaitement équilibré. Pour ce faire nous utilisons des logiciels stroboscopiques afin de contrôler précisément la justesse des notes et des harmoniques. En dehors des matériaux et des modes de fabrications utilisés, l’identité sonore d’un handpan va dépendre de la technique de l’accordeur et du temps passé pour parfaire chaque détail.

Un Handpan destiné aux percussionnistes doit avoir un sustain maîtrisé, une bonne plage dynamique, peu d’entrée en résonance des notes entre elles (crosstalk), de belles harmoniques et ne pas saturer sous les frappes des joueurs. Un handpan utilisé pour la méditation, la sonothérapie, etc… pourra déclencher plus facilement et proposer un sustain assez long.

L’accordage se fait aussi dans le cade de la prise en charge d’instruments à réparer et/ou à ré-accorder. C’est un élément qu’il est important de noter car les handpans sont des instruments sensibles. Disposer d’un atelier en France c’est donc aussi garantir à nos clients un S.A.V efficace avec le suivi des Spacedrums et leur entretien dans les meilleures conditions.

N’hésitez pas à nous contacter